Le vieux chêne

Mon grimoire enchanté me joue des tours, ainsi je me retrouve dans le passé sans le vouloir et d’un coup, d’un seul, je me retrouve assise par-terre dans la poussière en train de lire une page…

Tout à l’heure, j’ai voulu le descendre dans le salon. J’ai mis la main sur la poignée de la porte fermée du grenier. Mon grimoire m’a alors échappé des mains et s’est remis au-dessus du berceau, en lévitation. J’ai essayé plusieurs fois,  mais j’ai toujours eu le même résultat…

Je n’arrive pas à comprendre comment mon grimoire enchanté est lié à ce vieux berceau, si usé qu’on ne pourrait mettre un bébé dedans… Mais comme ils ne voulaient pas se quitter, j’ai nettoyé le berceau, remis en état le ciel de lit comme je l’ai pu et ai déposé mon grimoire dedans.

Il m’a semblé que mon grimoire soupirait d’aise, mais ce n’est peut être que le fruit de mon imagination…

Pourquoi aujourd’hui ?

Pourquoi cela m’est-il arrivé ?

Est-Il toujours en vie ?

Je ne sais plus trop qui je suis : je suis Mariessourire, c’est certain, celle qui a fait son bout de chemin dans la blogosphère, et pourtant je suis cette autre qui vit en moi, qui me fait vivre aussi… Maintenant que la révélation a eu lieu, je me sens tellement vulnérable, tellement forte aussi…

Il me semble que ma maison n’est que carton face aux puissances qui me feront bientôt face. Et pourtant il n’y a qu’elle qui puisse me protéger, ce n’était donc pas si anodin que cet héritage reçu il y a sept ans. Sept, le chiffre, j’aurai dû savoir, j’aurai dû comprendre à cet instant… 7, le numéro de ma rue… Même dans mon numéro de téléphone ce chiffre est prédominant… Et cela n’a rien éveillé en moi… C’était si profondément assoupi !

J’ai envie de courir dans la forêt derrière chez moi, pour trouver tout ce dont j’ai besoin. Je suis sortie dehors et j’ai remarqué ce très vieux chêne dont les branches, si hautes, mettaient à l’ombre mon toit, me préservant des grosses chaleurs d’été. Il était toujours là, fidèle à sa parole donnée il y a 421 ans. Il me reconnait, agite ses branches doucement comme pour me dire bonjour. Je m’approche de lui avec tendresse et beaucoup d’émotions.

Je pose ma main sur son tronc, il tressaille. A nouveau, je sens ce flux d’énergie qui bouillonne sous l’écorce. Je l’enlace et pose ma tête contre son tronc moussu. Je ferme les yeux et j’écoute sa chanson, celle de l’accueil et de la reconnaissance. Il me dit toute sa fatigue d’avoir dû lutter contre les maladies, toute son envie de faire changer les choses, et surtout il me dit combien il est content de me voir réveiller. Et là je me rappelle qu’il est féminin. Elle a veillé, à chaque instant, sur la maison, se concentrant pour que les incendies passent au large, pour que les hommes ne la détruisent pas.

Elle a veillé sur le Secret.

 

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. Drenagoram
    Jan 11, 2012 @ 13:20:24

    ~ l’Arbre de Vie ~
    Comme en Semant ….
    ….. Plongent nos Racines en Uni Vers.
    Chacun en Soie entend l’Echo , au Long des Vies d’un Arbre à Part ,
    Songe au Travers , Envers l’Histoire , Connait l’Emoi à Fleur de Peau ,
    Ouvrant son Coeur à Voir l’Esprit , Loge Ans en l’Hôte , aux Bras de Mère ,
    C’est en ses Chênes que l’Une Perçoit , l’Onde en Aile Même dore en Lumière.
    ~
    Ailleurs en Veines, l’Etranger Dort , Parle à Voix Haute , Marche en Pensées ,
    Affleure une Ronde pour ses Veillées , Cernant le Lien de Quatre Accords .
    Laissant sa Main Nouer l’Ancienne , parcourir l’Être sous Chant de Flore ,
    La Sève à l’Hors , s’en Vient d’Orées , Nourrir les Rêves d’un Jeune Premier .
    ~
    Au Yeux de l’Une , Tournent les Mondes , entre les Cordes de l’Uni Vers ,
    Tissant des Liens d’un Fil de Terre , l’Âme de Nature puise en Profonde ,
    Echange à l’Hors de Mêmes Visions , Ressource son Être dans l’Aurifère .
    La Vieille Magie Baigne la Dame , ses Rivières Dorent l’écorce Féconde .
    ~
    La Source Mère réside en l’Arbre , Chaque Un l’Accueille au Son du Cor , ,
    Communs Fragments dans sa Mémoire , la Souche Cosmique égrène en Vies .
    Sept Etincelles d’une Même Matrice, Tissent l’Arc en Ciel au Cours de Nuits.
    Piliers de l’Arche Originelle , Deux Patriarches Forment un Pont d’Hors .
    ~
    Huit Branches Parcourent le Temps des Mondes, laissent en Secondes Filer Lumière ,
    Portent ses Feuilles en Multivers , Vers d’Autres Lisières , l’Hêtre est Haut Seuil.
    Des Lignes denses sur sa Surface, Trois Veines Erables, Relient les Toiles à l’Origine ,
    Son Alchimie , Dessine dès lors , le Voile de l’Une , l’Empreinte Unique de son Mystère.

    Jadis Berceau de l’Infini , Il Fût un Temps dans le Second Battement de l’Onde ,
    Où Chaque Parcelle de la Matière , portait en Ailes le Fruit des Sens ,
    Né d’un Septième, d’une Hôte Naissance , un Rayon d’Hors naquit en l’Une ,
    Germa au Vent d’une Fine Poussière, Donnant le La d’un Temps d’Essences.
    ~
    A N’être un Si , au Coeur d’Infime , l’Arbre de Vie prit Corps en Mère .
    Eleva ses Branches vers sa Lumière , s’ancra dès lors d’Amples Racines ,
    Sous son Couvert , Six Fleurs d’Abords , Ouvrirent le Bal en Printanière ,
    D’Encens le Jour, Hâlant par Faim, au Chant de l’Ere, firent Quatre Signes.
    ~
    Traçant le Cercle par Eléments , l’Alliance à l’Hors vint d’Energies ,
    Forger en Mère le Coeur de l’Une , Ouvrir la Graine de son Vivant ,
    Depuis l’Esprit Aime ses Enfants , Cinq de Soie peuvent Faire Fortune ,
    Voir au Delà des Rives sous Brumes,Tout en Saisons, Choisir son Quand ?
    ~
    Neuf Fleurs Depuis couvrent le Chant , Rayonnent par Foi auprès d’un Pair ,
    Dix Cercles Lune Murmurent au Vent, essaiment en voix toute l’Un Portance.
    L’Ancien les Veille, Echos d’âmes Soeurs, Belles de Couleurs sur Fond de Gris.
    A Pas Récents , Ans Clair~Obscur , une Aube s’élance dans l’Ephémère ,
    Dès les Premières Lueurs de l’Onde , le Souffle d’Hors donne la Nuance ,
    Ces Dames d’Hiers sont de Natures , A Vivre Autour de l’Arbre de Vie .
    ~
    NéO~
    Au Yeux de l’Une ….

    http://drenagoram4444.wordpress.com/arborescence/

    J'aime

    Réponse

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 236 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :