J’ouvre les yeux et je découvre avec horreur que je suis…

J’ouvre les yeux et je découvre avec horreur que je suis embourbée dans de la terre boueuse. Dégoûtant ! Je remue pour essayer de me dégager mais plus je bouge et plus je m’enfonce.

Un sable mouvant !

Je regarde le fond de mon grenier dans l’espoir que ce ne soit qu’une illusion, mais je suis entourée d’arbres morts qui encerclent cette mare de boue qui m’aspire inéluctablement vers le fond. L’oppression est une sensation réelle.

La panique me fait mouiller les yeux. Je ne sais pas quoi faire à part rester immobile. On ne va pas me retrouver, c’est certain. De qui puis-je attendre de l’aide puisque j’étais dans mon grenier et que je ne sais même pas où je me trouve ? Quel est ce mystérieux sort qui m’empêche de revenir à ma vraie vie ?

“Reprends-toi ma fille” murmure une voix chantante au-dessus de ma tête. “Tu peux y arriver, tu peux le faire ! Fais-toi confiance, tu sais comment faire pour te sortir de là.”

Je ne sais pas qui me parle, je ne la vois pas, mais cette voix me fait beaucoup de bien. Pour cesser cette panique qui me fait battre le coeur si vite, j’inspire profondément et j’expire doucement, me concentrant sur ma respiration.

Et là, je sais comment faire. Bien sûr que je le sais ! Je l’ai toujours su, c’était au fond de moi, datant de l’époque de mon apprentissage en tant que sorcière. C’était mon épreuve d’initiation… Voyons, il me faut un bout de bois. Je tends la main vers les branches les plus proches de moi.

Je m’étire tout en essayant de ne pas bouger afin de ne pas m’enfoncer. Après plusieurs tentatives infructueuses, j’arrive enfin à attraper une branche. Je tire, elle vient à moi. Enfin, j’entrevois une porte de sortie à cette situation !

Je pose la branche à plat devant moi, en la tenant par les deux mains. Puis je m’appuie dessus tout en m’allongeant et gigotant comme un ver de terre. Je finis par m’extirper, au prix de mes chaussons, tant pis ! Je rampe doucement vers la terre ferme et me crois sauvée quand tout à coup…

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. colettedc
    Jan 16, 2012 @ 17:12:45

    … que va-t-il encore se produire … ouf ! …

    J'aime

    Réponse

  2. écureuil bleu
    Jan 16, 2012 @ 21:34:35

    Ton histoire est prenante. Ca me rappelle mon envasement cet été dans Le Bassin. Pas vraiment agréable. Bisous

    J'aime

    Réponse

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 235 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :