Va vers toi-même

Va vers toi-même. Étonne-toi de toi.
Accueille la polyphonie qui t’habite.
Les couleurs de ta palette sont plus
que tu ne l’imagines. Réveille
les lumières de ton vitrail intérieur. As-tu
déjà contemplé un vitrail de près ? Vu de
l’extérieur, il paraît un peu gris et triste.
Il faut entrer dans le sanctuaire ou dans
la maison. Et s’asseoir. Pas seulement un
jour, une fois. S’asseoir souvent, quelques
minutes, mais à des heures différentes,
quand il fait beau soleil, quant il fait
pluie, par temps de neige ou de brouillard.
Quelle vie, un vitrail ! A chaque saison du
jour une lumière nouvelle. Assieds-toi près
de toi, respire un bon coup, laisse un peu
de souffle t’envahir, et dis-toi que le
premier vitrail , c’est toi.

Gabriel Ringlet

8 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Morgane
    Mar 09, 2012 @ 10:26:47

    Merci de me dire tout ça, je me sens un peu mieux 😀

    J'aime

    Réponse

  2. la butineuse
    Mar 09, 2012 @ 10:39:11

    merci, être une symphonie de couleurs, changeantes selon les circonstances pour toujours s’adapter… J’aime, merci

    J'aime

    Réponse

  3. colettedc
    Mar 09, 2012 @ 12:55:22

    Oui, tu as raison, il est super beau ce texte ! Moi qui ai l’habitude de ces fenêtres … beau à chaque heure du jour autant le soir … et que dire du vitrail humain maintenant … ouf ! …

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Mar 09, 2012 @ 12:57:13

      parfois quand on a l’habitude, on oublie de regarder vraiment, les yeux se posent distraitement dessus
      jusqu’au jour où l’on découvre à nouveau toute la beauté de ce vitrail…

      belle belle journée !
      mille bises
      sourire

      J'aime

      Réponse

      • colettedc
        Mar 09, 2012 @ 15:46:46

        Comme c’est vrai ce que tu dis là … c’est tellement vrai que de plus en plus avec les années, on parvient à y lire les grands événements de la personne qui y est représentée … ce que l’auteur a été inspiré parfois et qu’il était profond … c’est à en couper le souffle …

        J'aime

      • mariessourire
        Mar 10, 2012 @ 23:51:34

        quand on regarde une personne âgée, ses rides parlent tellement d’elle-même qu’elle n’a pas besoin de dire les choses… les rides et le regard…
        quand une personne est belle, elle l’est depuis l’intérieur et c’est cela qui transparaît sur les visages…
        c’est sans doute aussi pour ça qu’on dit que les yeux sont le miroir de l’âme (mais pas que… regarde une personne aveugle, son âme se voit sur son visage…et sur ses mains)
        oh oui, c’est à en couper le souffle !

        belle et douce soirée, ma belle Colette !
        mille bises toutes d’amitié
        sourire

        J'aime

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 236 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :