Un Jeune Samouraï

Un jeune samouraï sans le sou voulait quitter sa campagne natale pour aller apprendre le sabre dans la grande ville, pour devenir fort et servir un maître puissant.
Malheureusement, il n’avait pas d’argent pour entreprendre ce voyage.
Un ami lui expliqua :
"Rends-toi tous les soirs dans l’une des écoles de sabre qui jalonnent le parcours. Entre et fait l’arrogant. Fais convoquer le maître de l’École et défie-le.
Mets-toi en garde contre lui, attends qu’il soit prêt à t’attaquer et quand il lève son sabre pour t’attaquer, baisse le tien en signe de reddition.
Ensuite tu le félicites d’être le plus fort maître jamais combattu. Il sera flatté, devant tous ses élèves et il t’invitera à manger à sa table.
Ainsi tu devrais arriver à la grande ville en ayant mangé au moins tous les jours".
Le jeune samouraï mit en pratique cette audacieuse technique.
Tout les soirs il affrontait un maître du sabre et se rendait lorsque celui-ci faisait mine de l’attaquer.
Et tous les soirs il mangeait à la table du maître comme jamais il n’avait mangé.
Il arriva alors à la grande ville. Sentant la faim le gagner, il décida de recommencer cette technique dans l’École qu’il n’aurait jamais la chance de connaître : la plus grande et la plus célèbre. Son maître était invaincu depuis des décennies.
Il entra et fit convoquer le maître et le défia. Chose improbable, celui-ci accepta le défi. Ils se mirent en garde.
Le maître tournait autour du jeune samouraï qui impatiemment attendait de le voir attaquer pour se rendre et penser à aller manger.
Mais le maître tournait toujours autour de l’imposteur jusqu’à ce que finalement, à la consternation de tous, le grand maître invaincu baissa son sabre en signe de reddition.
Le jeune samouraï fut félicité et invité à la table du maître qui était impressionné par ce jeune homme. Celui-ci par contre était extrêmement gêné.
Au cours du repas le grand maître demanda :
"Comment as tu fait pour me battre ? Cela n’était jamais arrivé…
_ En fait, je suis très gêné grand maître. J’espérais que vous alliez attaquer pour me rendre. C’est une technique que j’utilise depuis mon petit village pour manger dans les écoles de sabre.
_ Voilà donc pourquoi. J’ai tenté toutes mes approches et toutes mes gardes mais elles n’avaient aucune prise sur toi. J’ai pensé que tu étais si fort que toutes mes ruses ne t’impressionnaient pas et que tu ne te laissais prendre à aucune. J’ai été berné pendant tout le combat. Tu es vraiment plus fort que moi."
Et le grand maître décida de prendre ce jeune samouraï comme élève personnel.

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. filamots
    Mar 13, 2012 @ 15:09:15

    Bonjour Marie,
    Voilà un joli conte, qui rejoint, ah ! les hasards ! une partie du film tiré d’Amélie Nothom : Stupeurs et Tremblements, livre que je n’avais pas lu.
    Je n’aime pas l’actrice et j’en ai déjà lu tellement d’Amélie, que je n’avais plus envie de continuer l’aventure de cette lecture.
    En fait j’ai apprécié, avec l’esprit de dérision qui la caractérise et son esprit caustique que j’aime beaucoup, l’univers nippon et ses traditions qui rejoignent exactement ce que tu viens d’éditer.
    Je suis occupée à réorganiser mon blog, afin de mieux suivre les publications.
    Un essai 🙂
    Merci pour cet extrait !
    Il fait beau n’est ce pas ? 🙂
    Bisous.
    G.

    J'aime

    Réponse

  2. Littérature et Chocolat
    Mar 13, 2012 @ 15:25:59

    Très bon! ^-^

    J'aime

    Réponse

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 236 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :