L’optimisme

Bib Bonheur m’avait demandé d’écrire un billet sur ma vision de l’optimisme, ça m’a pris un peu de temps, mais voilà, Gwen, je le fais aujourd’hui :

On dit que l’optimiste voit un verre à moitié plein quand le pessimiste voit ce même verre à moitié vide. C’est un peu simpliste, mais l’idée est là.

En toute chose, il y a du bon et du mauvais, comme le yin et le yang, qui se complètent si parfaitement, qu’ils forment un tout indissociable. C’est facile de voir les bonnes choses de la vie quand tout va bien, qu’on est heureux : notre bonheur crée d’autres bonheurs qui eux-mêmes en créent d’autres et ainsi de suite. Il parait normal que la vie se déroule de cette façon, et c’est ce que nous souhaitons tous vivre.

Mais voilà qu’un petit grain de sable vient gripper la machine qui fonctionnait si bien. Cela surprend mais ne remet rien en cause. Et ce petit grain de sable crée lui-même d’autres petits grains de sables, que l’on gère très bien en se disant cette fois que c’est le début de la fin, car un bonheur est remplacé par un grain de sable, et de plus en plus, pour arriver à une tempête de sable qui nous submerge, nous terrifie, nous plonge dans ce qu’on croit être un abîme sans fond…

Au moment où le bonheur était présent, qu’on le considérait comme normal, on ne s’est pas préoccupés des petites failles qui existaient déjà. Il aurait peut-être suffi de balayer le grain de sable pour que rien n’arrive, mais il est possible que balayer ce grain de sable nous fasse prendre conscience de la plage de sable cachée sous notre bonheur apparent et n’aurait fait que précipiter la tempête, mais au moins, nous aurions été préparé à la combattre.

Souvent la tempête de sable arrive à point nommé pour faire changer nos vies, et souvent la faire changer en mieux. Tout dépend de notre attitude face à elle : boire à pleine bouche la calice de l’amertume, tomber et ne plus se relever, ou bien s’armer de courage et de patience parce que certitude qu’un bien va sortir de tout ça…

L’optimisme, c’est savoir que s’il y a une épreuve sur notre chemin, c’est qu’il y a forcément du meilleur à venir, même si on ne sait pas ce que c’est.

Une épreuve peut nous faire tomber. Tomber, c’est faire des erreurs, et les erreurs sont humaines et pardonnables, toutes. Tomber ne nous ampute pas d’un bout de nous-même mais nous rend plus fort.

Tomber, ce n’est pas grave : il suffit juste de se relever et l’on s’aperçoit que l’on peut à nouveau marcher.

Un proverbe dit “après la pluie vient le beau temps”, c’est exactement ce que je pense. Et quand je chute, que je tombe, c’est à ça que je me raccroche, parce que c’est vrai, parce que je l’ai expérimenté. Tomber me rend plus fort. Ce n’est pas parce que je suis optimiste que je ne vois pas la réalité, et même, c’est pire que cela car si je suis une incurable optimiste, je suis aussi une impitoyable “dramatiseuse” (rappelez-vous : le yin et le yang…)

Tomber nous rend tous plus forts ! Vivent les grains de sable !

18 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. gwen la butineuse
    Avr 10, 2012 @ 10:20:30

    Oh merci Sourire…

    Ton article est celui que j’aurais aimé écrire si j’avais ton talent!

    Nos regards se croisent souvent et je comprends pourquoi.

    L’optimisme loin de la naïveté avec lequel on le confond (et c’est vrai que j’ai parfois du mal avec la pensée positive quand elle est simpliste : visiualisez ce que vous désirez, vous allez l’obtenir) est au contraire un état d’esprit qui permet de Faire Face, de grandir de chaque épreuve …

    J’aime, j’aime, j’aime alors un gros merci à toi et prends le temps de reposer un peu tes yeux.
    Bises

    Gwen

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Avr 10, 2012 @ 11:22:53

      c’est avec grand plaisir, Gwen, que je l’ai fait, ravie que cela t’ait plu !

      il m’a juste fallu un peu de temps pour bien dire ce que je voulais dire (de là à dire que j’ai du talent… oh la la, merci beaucoup Gwen, mais je ne crois pas, tu sais !)
      être optimiste, ce n’est pas être naïf, tu as tout à fait raison, mais la pensée positive fonctionne aussi : la loi de l’attraction, croire que quelque chose va arriver fait que la chose espérée arrive, et c’est une porte d’entrée pour quelqu’un qui n’est pas optimiste, une porte d’entrée vers l’optimisme : tous les chemins mènent à Rome, dit-on mais c’est un autre article.

      et oui, faire face et grandir avec les épreuves, c’est peut-être cela le secret de l’optimisme !

      belle belle journée pleine d’optimisme à toi !
      mille bises
      sourire

      J'aime

      Réponse

  2. telavivcat
    Avr 10, 2012 @ 10:29:33

    la vie est une succession de verre pleins et de verres vides. Dans la bible il y a la prophétie des 7 vaches grasses et des 7 vaches maigres, période d’abondance puis de disette. Tout ce que les sages des différentes religions et courant de pensée nous ont laissé, sont autant de messages qui devraient nous permettre d’être moins démunis devant l’adversité mais l’être humain est ainsi fait qu’il a tendance à ne rien approfondir estimant que la vie est bien assez difficile comme ça, et en repoussant le moment de prendre conscience et d’agir, il prépare les tornades futures dont il dira qu’il n’y est pour rien. Et pour conclure je dirai que :
    « l’optimiste a inventé l’avion et le pessimiste, le parachute ». (ce n’est pas de moi)

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Avr 10, 2012 @ 11:32:45

      oui, la vie est une succession de verres pleins puis vides, je nuancerai en disant plus ou moins vides, plus ou moins plein, pareils pour les êtres humains

      l’homme a besoin de faire ses propres expériences, celles des anciens, des sages, étant forcément « dépassées » jusqu’à ce qu’ils se rendent compte que non, finalement pas tant que ça, c’est pour ça qu’ils sont pardonnables

      je connaissais la citation, mais je n’en connais pas l’auteur (anonyme dit-on sur le net), une preuve de plus qu’on a besoin des deux… et en plus, dans cette citation, le pessimiste a une part d’optimisme en lui puisqu’il est sûr que le parachute s’ouvrira !!

      J'aime

      Réponse

  3. colettedc
    Avr 10, 2012 @ 16:33:34

    Oui, en effet, tout est dans l’attitude … tomber, ce n’est pas grave … mais se relever et bondir … c’est super ! Bonne fin d’après-midi Marie-Christine … bses.

    J'aime

    Réponse

  4. colettedc
    Avr 10, 2012 @ 16:34:26

    « i » c’est la lettre manquante pour le bises …

    J'aime

    Réponse

  5. berger elisabeth
    Avr 10, 2012 @ 18:48:45

    L’important n’est pas le nombre de fois où nous tombons, c’est celui où nous nous relevons et reprenons notre route, riches de nos épreuves qui compte

    J'aime

    Réponse

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 235 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :