Le scorpion et la grenouille

    Un scorpion et une grenouille se rencontrent sur la rive d’une rivière. Le scorpion se tient à distance respectable et s’adresse à la grenouille.

    Scorpion : J’aurais un service à vous demander, madame la grenouille.

    Grenouille : Allez-y, ça pourrait peut-être m’intéresser.

    Scorpion : Voilà, je dois absolument traverser la rivière car j’ai un rendez-vous important de l’autre côté de la rive et je suis déjà en retard. Donc je me demandais si vous pourriez me prendre sur votre dos pour me faire traverser la rivière, car vous savez que nous les scorpions, nous ne savons pas nager.

    Grenouille : Mais voyons, monsieur le scorpion, tout le monde sait bien que la piqûre de votre dard est mortelle et que si je vous prends sur mon dos, je risque la mort.

    Scorpion : Mais voyons madame la grenouille, un tel raisonnement n’est pas digne de votre intelligence : si je vous pique, je vais moi aussi couler avec vous au fond de la rivière et au risque de me répéter, nous les scorpions, nous ne savons pas nager.

    La grenouille se laisse convaincre et prend le scorpion sur son dos et nage vers l’autre rive de la rivière.
    Rendus au milieu, entre les deux rives, la grenouille sent le dard du scorpion s’enfoncer dans son dos.
    Avant de couler elle s’adresse au scorpion :

    Grenouille : Mais, pourquoi scorpion m’as-tu piqué ? Ton incapacité à nager va te condamner à une mort certaine.

    Scorpion : Tu m’excuseras grenouille, mais c’est dans ma nature !

    auteur inconnu

15 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Lew
    Avr 26, 2012 @ 14:51:21

    C’est une histoire un peu bizarre…

    J'aime

    Réponse

  2. colettedc
    Avr 26, 2012 @ 20:51:17

    Oh ! la ! la ! … oui, cela ressemble parfois à certains raisonnements et certains gestes malheueusement … ouf ! …

    J'aime

    Réponse

  3. berger elisabeth
    Avr 26, 2012 @ 23:38:09

    Contente que tu l’aies trouvée cette histoire qui est d’une grande sagesse malgré les apparences

    J'aime

    Réponse

    • mariessourire
      Avr 26, 2012 @ 23:46:56

      et qui amène aussi à la réflexion : suis-je grenouille ? scorpion ? qu’aurai-je fait ? qu’aurait-il fallu faire ? aurais-je fait la même chose ?
      j’aime beaucoup cette histoire qui, petite, n’en est pas moins grande parce qu’elle a à l’intérieur

      J'aime

      Réponse

      • berger elisabeth
        Avr 26, 2012 @ 23:52:51

        Justement, toutes ces questions quelle induit font qu’elle est pleine de sagesse.

        J'aime

      • mariessourire
        Avr 27, 2012 @ 01:21:24

        oui, je t’approuvais totalement, désolée de ne pas avoir été plus claire
        sourire ?

        J'aime

      • berger elisabeth
        Avr 27, 2012 @ 01:41:40

        Toujours, Marie, tu es merveilleuse tu souris tout de même….

        J'aime

      • mariessourire
        Avr 27, 2012 @ 14:12:25

        je ne suis pas merveilleuse, je suis normale
        mon blog n’est pas un journal intime, tu comprends
        je peux donner quelques infos, je ne peux pas tout dire (et ne le veux pas)
        la vie a changé lundi, un appel, le choc, l’inattendu, l’imprévisible est arrivé
        mais on parle, on agit, pour l’instant, rien n’est changé et pourtant tout est changé
        la vie donne, puis elle reprend, mais la vie continue aussi
        et puis si la mort arrive à la fin de la vie terrestre, ce n’est pas la fin de la vie tout court
        et l’on peut continuer à avancer quand on sait ça, un rêve, un message…
        il ne s’agit pas de mes parents, de ma famille directe, mais de ma famille quand même, celle que je voyais le plus souvent (ils sont à 7 kms)
        c’est à eux qu’il faut penser d’abord et avant tout
        ne t’inquiète pas pour moi, ça va

        J'aime

      • berger elisabeth
        Avr 27, 2012 @ 17:21:20

        Merci Marie, je n’étais pas vraiment inquiète car je sais que tu as apprivoisé depuis longtemps l’Arcane que tu nommes « la mort » et comme tu dis, ce passage n’est pas la fin du voyage.
        Oui, le plus dur est ce que ressentent ceux qui restent.
        Encore toutes mes pensées et prières pour eux, pour toi…

        J'aime

      • mariessourire
        Avr 27, 2012 @ 18:05:58

        merci encore, Elisabeth

        J'aime

      • berger elisabeth
        Avr 27, 2012 @ 18:10:17

        Grooooooos Bisous

        J'aime

Votre avis m'intéresse :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Follow Mariessourire essence d'émotions on WordPress.com

Des mots... des photos... mes envies... au jour le jour, voilà ce que vous trouverez dans mon espace, sans compter l'ouverture de la bibliothèque de mariessourire que vous trouverez ici : http://mariessourire3.wordpress.com/
Bonne visite !

Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 235 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :